skip to Main Content

novembre, 2019

26nov20 h 30 minSortie Théâtre "A la vie, à la mort"

Horaire

(Mardi) 20 h 30 min

Organisateur

Cercle de Médecine

plus

Détails de l'évènement

Salut à toi, les LASC sont de retour pour te jouer …. un bon tour! On organise une sortie théâtre le 26 novembre au théâtre Le public pour voir la pièce ” À la vie, à la mort ” (résumé en bas). Attention les places sont limitées vu le succès de la pièce, alors fait nous savoir au plus vite si tu te joins à nous! Nous clôturons les inscriptions le 2 novembre. Pour le moment nous avons pré-réservé 7 places, mais n’hésite pas à t’inscrire ci-dessous, parce que si le 2 vous êtes plus que 7, on peut encore appeler le théâtre et voir s’il leur reste encore des places ! Tu risques donc juste la petite déception mais crois moi ça vaut le coup ! Prix de la pièce : 9€ (n’oublie surtout pas ta carte étudiante!!) Petit résumé : Que sommes-nous prêts à faire pour la planète ? Que sommes-nous prêts à faire pour ceux qui nous sont proches ? L’action de la pièce nous projette dans un futur proche d’une dizaine d’années. Dans ce temps, pas si lointain, afin de résoudre tout à la fois le problème du coût du vieillissement de la population et le manque de moyens pour investir dans le développement durable, l’État met en place un système d’une efficacité redoutable, mais éthiquement et moralement très perturbant : Écothanasia. Dans ce contexte, qui balaie impitoyablement les valeurs humanistes, au profit de la logique économique et des urgences écologiques, deux vieux amis (des amis de longue date, qui sont aussi de vieux amis…) à l’approche de leur fin de carrière, se trouvent confrontés à la question brûlante de savoir ce qu’ils laisseront comme héritage aux générations futures. Bernard Cogniaux et Pierre-André Itin ont les idées folles, mais la plume légère. Ils écrivent une pièce drôle, forte et décalée, très enthousiasmante. Ils touchent à un sujet tabou et creusent leur sillon avec un certain cynisme, mais avec élégance, humour et beaucoup de pertinence : que se passerait-il si on programmait l’heure de sa mort, au bénéfice d’un monde durable ? Un futur inquiétant, mais dépeint avec bienveillance. Et c’est ça qui est élégant ! En espérant partager ce joli moment avec vous, Vos LASC

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

X